Marc Chagall a réalisé 12 tableaux sur l’A.T. et 5 sur le cantique des cantiques pour la chapelle abandonnée de du chemin de croix de Vence (son lieu d’habitation), en 1955.Il a fait cadeau de ces tableaux au musée nationaux qui ont construit un musée pour les accueillir sur les hautes de Nice, sur la colline de Cimiez ouvert en 1973.
diaporama-chagall-message-biblique
Depuis ma première jeunesse, j’ai été captivé par la Bible. Il m’a toujours semblé et il me semble encore que c’est la plus grande source de poésie de tous les temps. Depuis lors, j’ai cherché ce reflet dans la vie et dans l’Art.
La Bible est comme une résonnance de la nature et ce secret j’ai essayé de le transmettreAu fur et à mesure de mes forces, au cours de ma vie, bien que parfois j’aie l’impression que je suis tout à fait un autre; que je suis né pourrait-on dire entre ciel et terre; que le monde est pour moi un grand désert dans lequel mon âme rôde comme un flambeau, j’ai fait ces tableaux à l’unisson de ce rêve lointain. J’ai voulu le laisser dans cette Maison pour que les hommes essaient d’y trouver une certaine paix, une certaine spiritualité, une religiosité, un sens de la vie.
Ces tableaux, dans ma pensée, ne représentent pas le rêve d’un seul peuple mais celui de l’humanité. Ils sont la conséquence de ma rencontre avec l’éditeur français Ambroise Vollard et de mon voyage en Orient. J’ai pensé les laisser en France où je suis né comme pour la deuxième fois.
Ce n’est pas à moi de les commenter. Les œuvres d’art doivent s’exprimer d’elles-mêmes.
On parle souvent de la manière, dans quelles formes, dans quel Mouvement placer la couleur. Mais cette couleur est une chose innée. Elle ne dépend ni de la manière, ni de la forme dans laquelle vous la posez. Elle ne dépend pas non plus de la maîtrise du pinceau. Elle est hors de tous les Mouvements. De tous les Mouvements sont restés seulement dans l’histoire ceux, très rares, qui ont possédé la couleur innée.., les mouvements sont oubliés.
La peinture, la couleur, ne sont-elles pas inspirées par l’Amour? La peinture n’est-elle pas seulement le reflet de notre moi intérieur et par cela même la maîtrise du pinceau est dépassée. Elle n’y est pour rien. La couleur avec ses lignes contient votre caractère et votre message.
Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d’amour et d’espoir. Dans cet amour se trouve la logique sociale de la vie et l’essentiel de chaque religion. Pour moi, la perfection dans l’Art et dans la vie est issue de cette source biblique. Sans cet esprit, la seule mécanique de logique et de constructivité dans l’Art comme dans la vie ne porte pas de fruits.
Peut-être dans cette Maison viendront les jeunes et les moins jeunes chercher un idéal de fraternité et d’amour tel que mes couleurs et mes lignes l’ont rêvé.
Peut-être aussi y prononcera-t-on les paroles de cet amour que je ressens pour tous. Peut-être n’y aura-t-il plus d’ennemis et comme une mère avec amour et peine met au monde un enfant, ainsi les jeunes et les moins jeunes construiront le monde de l’amour avec un nouveau coloris.
Et tous, quelle que soit leur religion, pourront y venir et parler de ce rêve, loin des méchancetés et de l’excitation.
Je voudrais aussi qu’en ce lieu on expose des œuvres d’art et des documents de haute spiritualité de tous les peuples, qu’on entende leur musique et leur poésie dictées par le cœur.
Ce rêve est-il possible?
Mais dans l’Art comme dans la vie tout est possible si, à la base, il y a l’Amour.
Marc Chagall 1973