A partir des vitraux de Edmond Bille (1878-1959) dans la basilique de Saint-Maurice (Valais), présentation de la vie de Saint Maurice.
la-vie-de-st-maurice-das-leben-von-mauritius
Edmond Bille passe une partie de son enfance à Dombresson, avant de s’inscrire, en novembre 1894, à l’école des beaux-arts de Genève (1895-1897), où il est l’élève doué de Menn, Bodmer et Hugues Bovy. Il perfectionne sa formation à Paris à l’École d’Arts décoratifs et Académie Julian1. En 1899, il travaille à Neuchâtel dans l’atelier du peintre Heaton.
C’est à la fin 1899 que son destin va basculer avec la découverte du village de Chandolin, dans le Val d’Anniviers. Désormais, dès 1904, le Valais devient son pays d’élection : Bille se construit une somptueuse demeure à Sierre ainsi qu’un chalet à Chandolin.
Edmond Bille est à la fois peintre et verrier. Il utilise diverses techniques telles que la gouache, l’aquarelle et la gravure. Il pratique aussi le vitrail et la mosaïque. Il a participé à plus de 250 expositions au cours de sa vie et continue encore d’être exposé.